Pourquoi le cheval pour la médiation animale ?

par | Juin 12, 2022 | Uncategorized | 0 commentaires

  1. Accueil
  2. /
  3. Uncategorized
  4. /
  5. Pourquoi le cheval pour...

L’extérieur du cheval exerce une influence bénéfique sur l’intérieur de l’homme.
« Winston Churchill« 

 Pour 96% des français, nos animaux de compagnie nous aident à aller mieux d’après un sondage de 2016, car ils croient aux bienfaits de la zoothérapie et de la médiation animale.

L’animal en tant que média ne soigne pas, il sert d’intermédiaire pour entrer en contact avec la personne qui souffre.

L’animal est de plus en plus plébiscité dans les maisons de retraite, dans les hôpitaux et même dans les bars.

 

Aujourd’hui, le cheval occupe la 3ème place du podium en tant qu’animal préféré des français.

 

Le cheval de part son évolution naturelle a développé son néo cortex faisant de lui un animal sensible, champion des émotions.

Le cheval est un animal proie. Ce statut fait qu’il est en connexion permanente avec tout ce qui l’entoure lui permettant de prendre la fuite au moindre signe de danger.

De plus, le cheval est un animal grégaire qui va constamment éviter les conflits et les blessures graves. Tout ce que fait le cheval est dans le but de maintenir une bonne cohésion au sein de la horde.

 

Par ailleurs, le cheval vit aux côtés de l’homme depuis la nuit des temps. Le cheval accompagne l’homme dans son quotidien tant pour le travail, le sport ou encore le loisir.

Tout ceci permet au cheval d’être un maître de la lecture des émotions humaines.

A l’inverse du chien qui agit comme une éponge face aux émotions de l’humain, le cheval, lui, devient le miroir des émotions humaines, y compris celles les plus enfouies: on peut se mentir à soi-même, mais pas au cheval. En effet, il est capable de sentir les changements de rythme cardiaque de l’homme à 20 mètres.

Le domaine d’intervention du cheval en tant que média dans les thérapies est très large puisqu’il accompagne aussi bien les enfants que les adultes avec ou sans handicap tant sur le plan physique que psychique. Il peut aussi se révéler très puissant dans le milieu de l’entreprise comme au sein de la famille. Le praticien peut choisir de mettre la personne à cheval si cela s’avère nécessaire dans le processus d’accompagnement. Toutefois, la plupart du temps la séance se déroule à pied aux côtés du cheval. 

Est-ce que vous vous sentez limité dans votre quotidien? Est-ce que vous voulez sortir d’un schéma récurrent limitant? Est-ce vous pensez avoir déjà tout essayé?

Dans cet article je vais vous parler de 5 cas concrets pour lesquels la médiation équine a apporté une réelle réponse.

L’autisme en médiation équine:

L’autisme est un trouble du neurodéveloppement identifié comme un handicap d’origine neurologique. Les troubles du spectre autistiques  se manifestent par des altérations de la communication et des intéractions sociales, ainsi que pas des comportements et des centres d‘intérêt restreints et répétitifs.

De nombreuses études se sont intéressées à l’accompagnement des personnes atteintes de troubles du spectre autistique. En effet, certaines études ont montré les bienfaits de l’accompagnement médiatisé par le cheval chez ces personnes dans différents domaines de compétences. La communication et les relations sociales ont été améliorées dès le début de l’accompagnement et ce, pendant plusieurs années. Des études ont également noté des améliorations dans la régulation émotionnelle. L’équithérapie peut donc apporter du confort au quotidien. Il faut cependant préciser que le cheval ne guérit pas les patients atteints. (source: contre-galop).

Enfin, il est important de préciser que le monde du cheval est un monde de silence, le cheval s’exprimant par son corps plutôt que par ses cordes vocales; ses déplacements, s’ils ne sont pas dictés par la peur ou le jeu, se font dans la quiétude. Le parallèle se fait donc naturellement par le besoin de calme et d’atténuation des bruits des personnes souffrant de troubles du spectre autistiques.

La dépression en médiation équine:

La dépression nerveuse, que l’on appelle plus simplement “dépression”, est un trouble de l’humeur qui se caractérise par une profonde tristesse, une irritabilité, un repli sur soi, une perte d’intérêt pour les activités habituelles ainsi qu’une grande culpabilité.

Aujourd’hui, 1 personne sur 7 a vécu ou vivra une dépression au cours de sa vie, plaçant la France au rang de champion de la consommation d’antidépresseurs.

Des études sont actuellement en cours afin de démontrer les effets positifs du cheval en tant que média en thérapie.

La connaissance, l’affirmation et l’estime de soi ainsi que les stratégies d’adaptation au stress et à la vie en société sont les effets jugés positifs de la médiation équine sur les malades. Six mois après le lancement de l’étude, les premiers résultats, sans présumer de la conclusion des travaux de recherche, montrent  » une adhésion remarquable  » des patients au travail avec les chevaux.

L’objectif final, en thérapies brèves, vise à diminuer les hospitalisations et les traitements à base de médicaments « , dit le docteur Paris.

Les résultats de cette étude seront connus à la fin de l’année 2022. (source: L’écho Républicain).

L’entreprise et la médiation équine:

De plus en plus d’entreprises, comme Vivendi, font appel à la médiation équine (que l’on nommera équicoaching lorsqu’elle s’applique au monde de l’entreprise), afin de développer la cohésion dans l’équipe ou améliorer les capacités à diriger.

De par son côté “inquiet” en tant qu’animal proie, le cheval doit comprendre la situation qui doit être confortable afin d’effectuer ce qu’on lui demande. Nous pouvons donc faire le lien avec le salarié au sein de son entreprise.

Le cheval renvoie, en quelques secondes, les doutes, les contradictions, le trop plein d’autorité ou le manque de conviction. Il suivra par conséquent s’il reconnaît un leader sécurisant.

Cette approche de la médiation équine permet également de resserrer les liens entre les salariés et leur hiérarchie car il est possible de mettre en place un travail collectif autour du cheval.

Le cheval se met alors au service de la performance.

Perte de mobilité partielle et médiation équine:

La médiation équine lorsqu’elle accompagne le handicap moteur se nomme l’équithérapie.

Le cheval permet de mobiliser des zones du corps ayant subi une perte de mobilité à la suite d’un accident du quotidien ou un A.V.C. par exemple. Il est ainsi possible de récupérer partiellement ou totalement la mobilité selon plusieurs paramètres.

De plus, les mouvements naturels de la marche humaine sont reproduits à l’identique lorsque le patient est placé sur le dos du cheval au pas ce qui permet de mobiliser les mêmes muscles que si le patient marche seul. De nombreux patients ayant eu accès à l’équithérapie ont pu constater une nette amélioration de leur mobilité.

Le cheval induit le mouvement même lorsque le patient est à ses côtés, à pieds. Une simple séance de brossage permet de mobiliser les mains, les bras et même les jambes car le patient, pour couvrir tout le corps du cheval, devra se déplacer tout autour de lui lui permettant de développer sa coordination dans ses mouvements.

Décrochage scolaire et/ou familiale en médiation équine:

Le cheval est un symbole de puissance et de liberté, et mettre des jeunes en difficultés à leur contact leur permet de découvrir qu’ils peuvent se faire confiance. Ils apprennent également le respect mutuel, le désir d’aider les autres, tout en respectant la liberté d’autrui, symbolisée par celle du cheval. Le cheval permet également de faire grandir une bonne estime de soi, il accompagne dans le développement de la responsabilisation et l’autonomie.

Il permet de faire le pont entre l’enfant et l’adulte membre de la famille ou d’une institution afin d’améliorer le dialogue et la compréhension d’autrui. Il est un facilitateur d’interaction sociale par excellence pouvant réduire considérablement les difficultés sociales rencontrées dans les établissements scolaires, au sein de la famille ou dans les instituts.

Si vous voulez amorcer un changement ou tout simplement améliorer vos liens sociaux, nos 3 chevaux, nos 2 poneys et nous-même vous accompagnerons sur ce chemin avec bienveillance et sécurité dans un cadre privilégié en pleine nature.

Différentes formules s’offrent à vous:

  • les séances individuelles enfants ou adultes
  • les séances de groupe
  • les constellations familiales
  • les séjours thérapeutiques (qui arrivent bientôt)

 

Cet article vous a plu, vous voulez plus de contenu ? Alors vous pouvez nous suivre sur Facebook & Instagram

equiterra45@gmail.com / 06 66 35 48 99